Retail : les 7 innovations apportées par l'intelligence artificielle

Retail : les 7 innovations apportées par l'intelligence artificielle

Le monde du retail se perfectionne continuellement et s’adapte aux nouvelles technologies pour accroître les ventes et vendre les produits de manière plus efficace et intelligente. Grâce aux nouvelles technologies les grands groupes profitent de l’intelligence artificielle qui va permettre d’acquérir des machines autonomes et efficaces. Faisons un tour sur les dernières technologies qui investiront bientôt les magasins.

La technologie au service du retail

Le cas de RightHand Robotics & Focal Systems

La start-up RightHand Robotics a développée un bras robotique conçu pour les entrepôts des grands groupes du e-commerce afin de répondre à l’explosion des ventes. Ce bras adapté aux tâches de « pick and place »  est équipé de caméras et travaille grâce à des algorithmes de machine learning et de vision d’ordinateur. Ce dispositif lui permet d’effectuer un apprentissage automatique. Il en effet capable de s’adapter et d’attraper les produits en question, selon leur forme et leur taille.

À lire : À quoi ressemblent les points de vente à l’ère du new retail ?

La start-up Focal Systems, fondée par des chercheurs de l’université de Stanford, a développé une tablette qui peut se fixer sur le caddie du consommateur au niveau de la poignée. Dotée d’une caméra, la tablette est reliée à des algorithmes. Chaque fois que le consommateur dépose un article dans son caddie la tablette le détecte et reconnaît le produit en question. Elle peut ainsi savoir en temps réel combien de produits il y a en stock. Cette technologie pourrait réduire les ruptures de stock jusqu’à 30 % et accroître le taux de conversion.

Il faut savoir aussi que la tablette peut afficher des publicités selon la position géographique du consommateur dans le magasin et l’adapter selon les rayons à proximité. Un gros avantage pour le consommateur et pour les magasins afin de fluidifier les passages en caisse, ce caddie est muni d’une fonctionnalité « check-out » automatique qui permet aux clients de ne pas passer en caisse, le paiement se fera automatiquement.

Innover pour réduire les pertes et améliorer l’expérience client

Spécialisé dans les étiquettes électroniques, le groupe français SES Imagotag a un partenariat avec la start-up irlandaise Market Hub. Leur produit innovant est une étiquette électronique qui permet d’ajuster et d’afficher les prix en temps réel selon l’offre et la demande. Un grand distributeur anglais a profité des premiers essais.

Les algorithmes qui se cachent derrière cette technologie sont alimentés grâce aux données de production, les historiques des ventes et aussi des données extérieurs. Si l’algorithme prédit une baisse de la demande, les prix affichés seront en baisse, ce système permet donc de réduire les invendus concernant les produits périssables.

À lire : Gestion de stock et IA : comment ça marche ?

L’entreprise Saleforces a développée une intelligence artificielle nommée Einstein. Elle permet d’analyser des données afin d’améliorer l’expérience client. Selon la vice-présidente de l’entreprise, seulement 1 % des données générées sont exploitées.

Testé par l’enseigne de chaussures Aldo, cela permet à cette entreprise de générer des recommandations sur les produits, selon l’historique des achats que le client a pu faire et aussi grâce à des données externes. Cette technologie permet aussi l’envoi automatique d’un e-mail au client dans le cas où il se serait plaint sur internet d’un produit et également d’anticiper les ruptures de stocks.

Trax Image Recognition a créé un robot doté de trois caméras qui sont reliées à des algorithmes d’intelligence artificielle qui permet aux entreprises d’accroître leur visibilité en magasin. Ce robot autonome se balade dans un supermarché et a la capacité de reconnaître les produits, leur prix et leur emplacement. Les données qui sont transmises à un cloud sont analysées et permettront ainsi de faire des recommandations aux marques détentrice des produits vendus. Cela prévient les ruptures de stock ou de mauvaises ventes en rayon. La start-up travaille avec de grands groupes comme Nestlé, Coca-Cola ou bien Heineken.

Être au plus proche de ses clients avec l’intelligence artificielle

La start-up californienne Mode.ai a conçu un chatbot disponible sur Facebook Messenger, cet assistant de shopping virtuel affirme se démarquer grâce à son approche visuelle. Cette technologie donne la possibilité à un internaute de télécharger une photo d’une tenue vestimentaire sur Messenger et les algorithmes vont analyser cette image de façon à reconnaître chaque produit exposé. Le chatbot permet d’effectuer une recherche pour proposer des produits disponibles en stock très similaires à ceux de la photo.

À lire : Comment le machine learning est utilisé dans le retail ? 

Ingenico, en partenariat avec une autre start-up a créé une technologie qui permet d’intégrer une fonctionnalité de paiement dans un chatbot Facebook Messenger. Selon le profil Facebook de l’utilisateur, le bot conversationnel va soumettre des produits directement dans la conversation. Dans le cas où la personne voudrait passer à l’acte d’achat pour un produit, il pourra le faire instantanément dans Messenger sans être dirigé sur la page du site de la marque. Ce produit peut être installé sur d’autres plateformes de messagerie instantanées.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *