Les nouveaux concepts du point de vente en New retail

Les nouveaux concepts du point de vente en New retail

Le retail est en pleine mutation, si bien qu’il est aujourd’hui désigné par le terme new retail. Le magasin physique que l’on pensait en déclin fait finalement concurrence aux sites internet e-commerce. Il est en passe de devenir un lieu unique et fort en expérience. Grâce à une excellente connaissance des clients, le point de vente physique peut proposer une expérience sur mesure avec des offres personnalisées. Les boutiques physiques s’adaptent aux attentes du consommateur. Voyons dans cet article quels sont les nouveaux concepts du new retail.

Le new retail : vers une mutation des boutiques

Certaines marques ont su répondre aux exigences du client grâce à des concepts innovants. Chez Monoprix par exemple, l’enseigne parie sur le commerce conversationnel.  Cela permet à ses clients de faire leur liste de courses grâce aux enceintes connectées, dont Google Home. Cette initiative permet aux clients de gagner du temps et aussi d’instaurer un dialogue entre eux et le commerçant, malgré que ce soit une interaction avec une intelligence artificielle.

D’ici deux ans aux Etats-Unis, 50 % des recherches seront faites par la voix. En France nous observons que les gens utilisent de plus en plus leurs smartphone grâce à la voix. Monoprix mise sur cette fracture pour répondre aux mieux aux besoins du consommateur en créant une conversation intelligente. Plus le client utilisera ce système, plus l’historique de conversation sera enrichi, ainsi l’IA pourra proposer des solutions pertinentes et répondra aux attentes de l’utilisateur au moins aussi bien qu’un humain.  

À lire : 5 utilisations de l’IA par les retailers

Les nouvelles technologies, pilier du new retail

Face à l’explosion du e-commerce, les boutiques réagissent avec des moyens tout aussi étonnants qu’efficaces. Aujourd’hui les consommateurs ont digitalisé leur façon de consommer. Face aux pure players (un acteur qui exerce son activité commerciale uniquement sur internet), les retailers doivent se réinventer pour apporter une vraie valeur ajoutée à leur point de vente de façon à mixer le magasin physique et les canaux digitaux.

De moins en moins focus sur l’acte d’achat ou le stockage, la boutique devient un endroit pour tester des produits et faire vivre des expériences aux clients.

Aujourd’hui le magasin doit faire en sorte d’être hyperlocalisé, c’est-à-dire qu’il doit proposer des produits et des services qui seront choisis selon la clientèle et sa localisation. Les informations possédées par une marque sur ses clients ne suffisent plus. Désormais de nouveaux aspects externes entre en compte : la météo, un événement de la ville, l’actualité, etc.

À lire : Le Big Data pour améliorer la supply chain

Le phygital : l’avenir des points de vente

Désormais de nombreuses marques misent sur le phygital : un terme récent né de la contraction de « Physique » et « Digital ». Ce mot désigne la transformation des magasins physiques à l’ère du numérique, une évolution qui est maintenant nécessaire pour la survie des boutiques physiques. Écrans digitaux, bornes interactives, connexions gratuites au wifi, etc. Il y a quelques années rien de tout cela n’existait. Aujourd’hui, la digitalisation fait apparaître un nouvel aspect de l’expérience client.

À lire : Optimiser sa gestion de stocks grâce à l’IA

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *