Big data : quand l’analyse prédictive permet d’optimiser la supply chain

Big data : quand l’analyse prédictive permet d’optimiser la supply chain

La notion de « Big data » est née suite à l’explosion des données numériques. Il a fallu les stocker sur une base afin de pouvoir les analyser. L’émergence du Big data a permis de mieux cerner les visiteurs d’un site web, de distinguer de nouvelles habitudes de consommation, d’identifier les centres d’intérêts de son public… Grâce aux technologies Big Data, de multiples entreprises ont réussi à mieux cibler leurs clients en leur proposant des produits adaptés à leurs besoins et leurs envies. Un moyen efficace d’optimiser leurs ventes !

Ce processus n’a pas cessé d’évoluer, et aujourd’hui, il est possible de déterminer les appareils à partir desquels les visiteurs consultent un site, quel est leur type de connexion internet, de géolocaliser les clients ou bien même, le temps qu’ils ont passé devant une annonce publicitaire. Il s’agit d’un réel enjeu pour les entreprises que de cerner son public, et désormais, elles ont toutes les cartes en mains pour accroître de manière rapide et efficace leurs ventes et leur taux de conversion.

Ces informations fondamentales ont pu ressortir notamment grâce à l’analyse prédictive qui apporte de nombreux avantages. Nous vous expliquons tout !

L’apport du Big Data pour l’analyse

Le Big Data ainsi que les analytics sont présents et utilisés dans la majorité des domaines : la médecine analytique, les programmes de surveillance, les algorithmes de recommandations des entreprises… Autant de secteur dont le recours aux données a contribué à faciliter et améliorer les performances et les avancées.

L’utilisation du Big Data vise à répondre à divers objectifs tels que l’optimisation des ventes par l’amélioration de l’expérience client, la maximisation des systèmes de stockage d’informations, la gestion des données exploitables par exemple.

Les données ont déjà eu d’importantes répercussions dans le monde du commerce à l’échelle mondiale. Toutes les entreprises, peu importe leur taille et leur secteur d’activité, profitent des avantages permis par une exploitation efficace et savante des données.

À lire : Comment les retailers utilisent l’IA : 5 exemples

Les 5V qui caractérisent le Big Data

Les données affluent dans une quantité énorme et il est souvent très difficile de les analyser en profondeur et de manière judicieuse. C’est pourquoi il est important de réfléchir aux capacité d’analyse et de stockage de ces informations en amont de leur collecte.

La meilleure façon de les analyser est évidemment d’établir des objectifs spécifiques et de recueillir des données de qualité, tout en ayant recours à des algorithmes et méthodes statistiques.

Le Big Data est définit par les gestionnaires et économistes selon la règle des 5V :

  • Volume : La quantité de données produites par seconde.
  • Vélocité : La vitesse de diffusion et de l’élaboration de nouvelles données.
  • Variété : La variété des données collectées : 20% d’entres elles sont structurées puis stockées, et 80% ne le sont pas.
  • Véracité : La fiabilité des informations collectées.
  • Valeur : Les bénéfices et le profit qui peuvent être soustraits du Big Data.

L’analyse prédictive : à quoi sert-elle ?

L’analyse prédictive est un type d’analyse issue du Big Data qui permet aux entreprises d’avoir une vue d’ensemble sur les nouvelles données des clients. Il est donc plus facile d’obtenir des informations sur l’impact des actions de l’organisation grâce à des outils tels que les tableaux de bord ou les reportings fréquemment utilisés. Si la data est aujourd’hui le nerf de la guerre, le nouvel or noir, ce n’est pas le fruit du hasard.

Elle permet également l’utilisation d’outils prédictifs afin d’anticiper les risques et d’améliorer les process métiers en prévenant la fraude. Cette analyse prédictive offre de nouvelles opportunités aux entreprises qui peuvent désormais obtenir des informations exploitables et primordiales pour leur bon développement. Sharky Data propose de nombreuses solutions d’analyse adaptées aux franchisés.

Les changements induits par l’analyse prédictive

L’analyse prédictive des données amène de nouvelles solutions d’exploitation. Elle propose une meilleure compréhension des comportements du client et une amélioration de son expérience par des données telles que des photographies, des articles, des avis et commentaires, et plus généralement, des « données non structurées ».

Elle apporte également la prise en compte de la variété prononcée des informations qui peuvent ainsi provenir de divers supports : contenus visuels, avis, publications sur les réseaux sociaux, mails… Et la progression se fait ressentir continuellement avec l’acquisition de données à la fois quantitatives et qualitatives. De nouvelles fonctionnalités telles que la géolocalisation qui peut s’avérer très bénéfique et utile pour les entreprises ont ainsi pu voir le jour.

L’un des exemples les plus connus est celui de Made.com, le site de mobilier qui utilise la data pour anticiper ses bénéfices et ses ventes ainsi que pour améliorer la gestion de son stock. Grâce à l’analyse prédictive, une grande partie de leurs commandes arrivant en stock dispose déjà d’un acquéreur. Un exemple qui en a inspiré beaucoup puisque de nombreuses entreprises ont suivi l’idée.

Big Data : un réel apport pour la « supply chain »

La « Supply chain », chaîne d’approvisionnement en français, désigne l’ensemble des professionnels agissant dans la mise à disposition d’un produit. Sont ainsi pris en compte les producteurs, les distributeurs, les grossistes, les transporteurs… La supply chain management renvoie plus globalement aux moyens utilisés dans la constitution d’un produit : moyens financiers, moyens humains…

La chaîne d’approvisionnement est donc indispensable pour une entreprise, et l’analyse prédictive peut lui être utile dans la mesure où elle permet l’optimisation des systèmes de production et de la supply chain.

Ainsi, les données par rapport à la supply chain sont très efficaces pour l’organisation et l’anticipation : les transactions bancaires, les mails, les fichiers… Autant d’informations utiles et exploitables par l’ensemble des entreprises.

Le Big Data est ainsi un phénomène qui va continuer à se développer et qui va amener encore d’innombrables opportunités pour les entreprises.

À lire : L’IA, réservée aux grandes marques ? 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *